Le vigneron

La petite histoire...


Claude Aupetitgendre est avant tout un passionné d'agriculture, qui deviendra vigneron au grès de ses expériences.

Issu d'une famille d'éleveur dans le Cher, son goût pour la nature et l'observation de ses cycles fait déjà parti de lui, et restera son fil conducteur tout au long de son métier de vigneron.

Une opportunité d'abord, aussi un peu d'attirance et d'intuition. C'est en Charentes Maritime que Claude commence à travailler la vigne, entre autres produits de la terre. Pour enfin faire partie intégrante de son travail en 1992 avec l'offre d'être chef de culture à Civray-de-Touraine, aux services d'un champenois d'origine.

C'est véritablement par cette expérience que Claude s'appropriera le travail de la vigne et du vin, fasciné par ce métier où tout est réalisé par la main de l'homme. Sans s'imposer à elle, Claude cherchera avant tout à "accompagner la vigne" dans son lien fort avec la nature.

L'aventure commence en solo, en 1998, avec la reprise de 7 ha en fermage sur ces mêmes vignes de Civray-de-Touraine en AOC Touraine, dont il deviendra réellement propriétaire en 2007. Cette année sera marquée aussi par la rencontre fortuite avec Jacques Gozard -alors en BPA Vigne et Vin au Lycée Viticole d'Amboise- dans la volonté de s'installer sur les terroirs de Montlouis, qui jouit alors d'une certaine dynamique, tant par la qualité et le potentiel de ses vins, que par l'accessibilité de ses terres.

Jacques Gozard, Claude Aupetitgendre, et un groupe d'amateurs de chenin, s'associent pour donner naissance au Domaine de Montoray et ses 2 ha vinifiés en AOC Montlouis-sur-Loire.

Désormais les vins du Domaine de  Montoray et du Domaine Aupetitgendre, sont à retrouver 11 Vallée St Martin à Lussault-sur-Loire, espace de vente et dégustation, sur rendez-vous.

.