Ce mois ci un classique amélioré...

 


 

L’Omelette du Curé .

(Nous étions 3, donc j’avais mis à tremper une bonne grosse poignée de Trompettes de la Mort : Corne d’Abondance pour les superstitieux, Craterellus Cornucopioides pour mon pharmacien, Chanterelle Noire pour les British…  … bon enfin … des trompettes, si vous voyez ce que je veux dire !).

 

« ok, en général pour Pâques, plutôt que des trompettes, ce sont des cloches, des chocolats, des œufs … des œufs ?  Une omelette ?!  ».

 

… mais pas que !

 

Allez jusqu’au bout de ce billet d’humeur et vous ferez la liste des commissions ensuite, comme d’habitude.

 

Vous dégraissez le rognon de veau, c’est du boulot mais c’est meilleur, et vous le coupez en gros dés, ainsi que les 3 foies de lapin.

 

Vous faites dorer l’ensemble dans votre grosse poêle à fond épais puis vous déglacez avec le vinaigre Balsamico di Modena (le standard, celui de l’IGP, pas celui en AOP que vous garderez pour vos tomates le mois prochain).

 

Vous ramassez à l’écumoire vos trompettes gonflées (non, non, il n’y a pas de contrepèterie), vous les égouttez dans le papier absorbant puis vous les jetez dans la poêle.

 

Vous gardez l’eau des trompettes pour cuire le risotto demain soir.

 

Vous couvrez la poêle et vous laissez mijoter 4 à 5 minutes, le temps de …

 

… battre les œufs, vous salez et poivrez, et vous versez dans une très grande poêle sur feu vif. Faites des vagues avec la fourchette puis renversez sur une moitié de l’omelette baveuse les bonnes choses, foies, rognon et trompettes.

 

Vous repliez l’omelette en 2 pour dissimuler les garnitures …  Péché de la gourmandise oblige, l’Omelette du Curé est d’apparence « nature » : la Bonne et le Bon Dieu n’y verront que des Oeufs !

 

Vous servez sur un plat chaud, tout comme les assiettes devant lesquelles vous réciterez un rapide « merci petit Jésus », couteau à droite et fourchette à gauche.

 

Pour boire avec ça ?

 

En fait, depuis 1h00, nous sucions un bonbon frais, rose et finement pétillant, juste à la température du bas du frigo … donc ouvrons et buvons une autre bouteille de cette Méthode Traditionnelle Rosé 2009 de l’ami Claude.

 

Cuisiné quelque part chez moi en avril 2014, par gourmandise.

 

« Il paraîtrait que ce Rosé Touraine 100% Cabernet Franc élevé 3 ans sur lattes est un extra brut non dosé…  mais chut !!!  … ne dites rien et profitez-en. »



.